La pollution parisienne aussi nocive que la fumée de tabac

Paris

Le 13 décembre 2013, les rues de Paris ils étaient aussi pollués qu'une pièce de 20 mètres carrés avec huit fumeurs. La capitale traversait un épisode de contamination extrêmement dense, en raison du trafic routier, du chauffage et des activités industrielles. À 18 heures, le ciel a présenté 6 millions des particules bien par litre d'air, 30 fois plus que la normale. L'ambiance pour un Parisien était similaire à celle du fumer passif.

Ces données inédites ont été rendues publiques le lundi 24 novembre et ont été obtenues grâce au bal de Paris, installé dans le parc André Citroën, dans le district 15, capable de mesurer en continu nanoparticules présent dans l'air. Celles-ci des particules ultrafin, dont le diamètre est inférieur à 0,1 micron, sont extrêmement nocifs pour la santé humaine, car ils pénètrent profondément dans les poumons, pénètrent dans le couler sanguine et ils peuvent atteindre les vaisseaux du cœur.

Fina o ultrafin, ces particules sont classées depuis 2012 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), comme cancérigènes (poumon, vessie). Ceux-ci peuvent causer maladies cardiovasculaire et l'asthme. Ils ont également un impact sur les naissances et exposent les femmes enceintes à un risque plus élevé de donner naissance à des enfants de faible poids à la naissance. La OMS estime que plus de 2 millions de personnes dans le monde meurent chaque année d'inhalation des particules bien dans l'air, en raison de la contamination atmosphérique monde.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.