Caractéristiques et types d'écosystèmes

écosystème

Vous en avez sûrement déjà entendu parler les écosystèmes. Cela semble écologique ou écologie / écologiste, mais ce n'est pas le cas. Un écosystème est un environnement naturel intégré qui fait partie de l'environnement et composé d'êtres vivants et inertes. Chaque type d'écosystème a des caractéristiques uniques et différentes du reste qui lui confèrent une intégrité particulière. Tous les écosystèmes restent actifs et «sains» tant que l'équilibre écologique est maintenu.

Ces concepts peuvent vous paraître chinois. Cependant, si vous continuez à lire l'article, nous vous informerons de tout cela de manière simple, simple et divertissante. Voulez-vous en savoir plus sur l'écosystème et les types qui existent?

Définition de l'écosystème

les écosystèmes

Tous les composants qui font partie d'un écosystème ont un équilibre parfait qui se traduit par une harmonie. Les êtres vivants et inertes ont une fonctionnalité et il n'y a rien qui ne «sert» dans un environnement naturel. On peut penser que certaines espèces d'insectes gênants sont «inutiles». Cependant, chaque espèce existante favorise la vitalité et la fonction de l'environnement.

De plus, non seulement cela, mais c'est l'équilibre des êtres vivants et non vivants qui fait la planète Terre telle que nous la connaissons aujourd'hui. La science est chargée d'étudier tous les aspects qui composent les écosystèmes, qu'ils soient naturels ou humanisés. L'être humain ayant colonisé la majeure partie du territoire, c'est une variable fondamentale à introduire dans l'étude des écosystèmes.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, il existe différents types d'écosystèmes qui varient à la fois en son origine comme dans les types de surfaces et d'espèces qui y abritent. Chaque aspect différent le rend spécial et unique. On retrouve des écosystèmes terrestres, marins, souterrains et une infinité de variétés.

Dans chaque type d'écosystème, prédominent certaines espèces qui ont eu un plus grand succès évolutif et qui, par conséquent, contrôlent mieux la façon dont elles survivent et se développent à la fois en nombre et en territoire.

Visibilité de l'écosystème

image d'un écosystème

Comme on peut le déduire de la composition de la Terre, la plupart des écosystèmes sont aquatiques, puisque la planète est composée de 3/4 parties d'eau. Pourtant, il existe de nombreux autres types d'écosystèmes terrestres qui abritent de nombreuses espèces. Beaucoup de ces types d'écosystèmes sont connus des humains, car ils ne sont pas très éloignés des centres urbains.

L'être humain a tenté de coloniser tous les territoires possibles et, par conséquent, il a dégradé d'innombrables environnements naturels. Il ne reste pratiquement plus de territoire vierge sur toute la planète. Nous avons fait une marque.

Dans un écosystème, nous trouvons deux facteurs fondamentaux dont nous devons tenir compte. Les premiers sont facteurs abiotiques. Comme leur nom l'indique, ce sont ces écosystèmes sans vie et qui rendent toutes les relations parfaites au sein de l'écosystème. En tant que facteurs abiotiques, nous pouvons trouver la géologie et la topographie du terrain, le type de sol, l'eau et le climat.

Par contre, on trouve facteurs biotiques. Ce sont les composants qui ont la vie comme le sont les différentes espèces de plantes, d'animaux, de bactéries, de champignons, de virus et de protozoaires. Tous ces facteurs sont liés en fonction de ce dont l'environnement a besoin et de ce qui est le mieux pour que la vie puisse s'étendre sur des millions d'années. C'est ce qu'on appelle l'équilibre écologique. L'interrelation qui existe entre chaque composante, qu'elle soit abiotique ou biotique, de l'écosystème est équilibrée pour que tout soit en harmonie (voir Qu'est-ce qu'un biome?)

Si l'équilibre écologique d'un écosystème est rompu, il perdra ses caractéristiques et se dégradera inévitablement. Par exemple, par la pollution.

Types d'écosystèmes

Nous allons maintenant décrire les différents types d'écosystèmes qui existent.

Écosystèmes naturels

écosystèmes terrestres

C'est ce que la nature a développé pendant des milliers d'années. Ils ont une grande superficie de terre depuis ils sont à la fois terrestres et aquatiques. Dans ces écosystèmes nous ne prenons pas en compte la main de l'homme, nous laissons donc leurs transformations artificielles pour d'autres types d'écosystèmes

Écosystèmes artificiels

écosystèmes artificiels

Ce sont ceux qui sont créés à partir des activités de l'être humain. Ce sont ces zones qui n'ont pas de surface créée par la nature elle-même et qui, dans une large mesure, sont créées pour obtenir des avantages sur les chaînes alimentaires. L'activité humaine endommage les écosystèmes naturels et, par conséquent, une tentative est faite pour restaurer afin que l'équilibre écologique nommé puisse être rétabli avant qu'il ne soit inévitable.

Terrestre

écosystèmes artificiels

Sont ceux dans lesquels la biocénose se forme et ne se développe que dans le sol et le sous-sol. Toutes les caractéristiques de ces environnements ont comme facteurs prédominants et dépendants tels que l'humidité, l'altitude, la température et la latitude.

On retrouve les jungles, les forêts sèches, subtropicales et boréales. Nous avons également les environnements désertiques.

Eau fraiche

écosystèmes d'eau douce

Voici toutes les régions où il y a des lacs et des rivières. On peut aussi prendre en compte les espaces où l'on a lotique et lentique. Les premiers sont ces ruisseaux ou sources dans lesquels un micro-habitat se forme grâce au courant unidirectionnel existant.

En outre, les lentiques sont des zones d'eau douce dans lesquelles il n'y a pas de courants. Ils peuvent également être appelés eaux stagnantes.

Marinos

écosystèmes marins

Les écosystèmes marins sont les plus abondants sur Terre. Cela est dû à toute la vie sur cette planète a commencé à se développer dans la mer. Il est considéré comme l'un des types d'écosystèmes les plus stables en raison de la grande relation entre tous les composants qui le composent. De plus, l'espace qu'il occupe est incroyablement grand pour être endommagé par des mains humaines.

Même ainsi, les océans et les mers du monde entier subissent les graves actions de l'être humain avec des effets négatifs tels que la pollution de l'eau, les rejets toxiques, le blanchissement des récifs coralliens, etc.

désert

déserts

Dans les déserts, les précipitations sont très faibles. Comme il n'y a pratiquement pas d'eau, la flore et la faune sont très rares. Les êtres vivants qui existent dans ces lieux inhospitaliers ont une grande capacité d'adaptation et de survie face à des conditions environnementales très défavorables. Les relations entre espèces animales ne se rompent pas. Cependant, si quelque chose se produit entre l'une des espèces qui composent la chaîne alimentaire, nous aurons de graves problèmes tout au long de l'équilibre des espèces.

Si une espèce réduit ses populations, nous provoquerons des désastres chez les autres. Les déserts sont des écosystèmes très vulnérables en raison de leur environnement très sec et de leurs énormes différences de températures entre le jour et la nuit.

De la montagne

écosystème de montagne

Dans ces écosystèmes, nous trouvons un relief plus élevé et, dans de nombreux cas, très raide. À ces hauteurs, les plantes et les animaux ne peuvent pas bien se développer. La biodiversité diminue à mesure que nous montons en altitude. Au pied de la montagne, de nombreuses espèces sont présentes et interagissent avec le milieu environnant. Cependant, à mesure que nous montons en altitude, les espèces diminuent. On trouve des animaux tels que des loups, des chamois et des oiseaux de proie tels que des aigles et des vautours.

Forêt

écosystème forestier

Ceux-ci ont une densité d'arbres élevée et des quantités de flore et de faune élevées. Il existe des écosystèmes tels que la jungle, la forêt tempérée, la taïga et la forêt sèche. En général, l'humidité, la pluviométrie et la densité des arbres ont tendance à favoriser la croissance de la faune.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre plus sur l'écosystème et toutes ses caractéristiques.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.