règnes biologiques

règnes biologiques

Les règnes biologiques sont un moyen de classer et d'organiser la diversité de la vie sur Terre. Dans la nature, il existe un grand nombre d'êtres vivants qui présentent une grande variété de caractéristiques et de fonctions. Pour comprendre et étudier cette diversité, les scientifiques ont développé un système de classification basé sur les similitudes et les différences entre les organismes.

Par conséquent, dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur les règnes biologiques, leurs caractéristiques, leurs types et bien plus encore.

Origine et évolution des règnes biologiques

royaume plantae

Les premiers systèmes de classification de la vie remontent à des temps lointains, lorsque les anciens philosophes ont conçu des approximations de la vie en distinguant ses propriétés fondamentales observables. Par conséquent, nous avons :

  • Système à deux royaumes. Attribuée au philosophe grec Aristote (IV av. J.-C.), elle divise les êtres vivants en deux grands groupes en fonction de ce que les théoriciens appellent « les âmes végétatives » et les « âmes sensibles ». Dans le premier cas, cela se traduit par la capacité de grandir, de se nourrir et de se reproduire, tandis que dans le second, cela inclut également le désir, le mouvement et la perception. Ce système a ensuite été suivi par le célèbre scientifique et naturaliste suédois Carlos Linnaeus, qui a proposé en 1735 un système de classification pour deux domaines : Planta et Animalia.
  • Système des trois royaumes. Le troisième règne apparaîtra pour la première fois en 1858, lorsque le biologiste anglais Richard Owen se rend compte de la difficulté de classer certains micro-organismes selon les deux règnes de Linné et propose un troisième règne : les protozoaires, constitués de cellules nucléées. Ce nouveau royaume fut rebaptisé Proctista en 1860 par son compatriote John Hogg, même si dans ses considérations il proposa également l'existence d'un "royaume minéral" surnommé plus tard le "Père de la Protobiologie" exclu par Ernst Haeckel, qui en 1865 nomma le Troisième Royaume appelé Protista, qui comprend toutes les formes de vie microscopique avec des caractéristiques d'animaux, de plantes et d'hybrides, mais distingue pour la première fois les organismes unicellulaires et les organismes multicellulaires.
  • Système des quatre royaumes. Au fur et à mesure que la microbiologie progressait, il était nécessaire de repenser le système des trois règnes, car la distinction entre procaryotes (sans noyau) et eucaryotes (avec noyau) devenait plus évidente et importante. Pour distinguer les microbes nucléés des microbes anucléés, Herbert Copeland a proposé en 1938 un système de quatre règnes : Animalia, Plantae, Protozoa, et un nouveau groupe de bactéries anucléées : Monera.
  • Système des cinq royaumes. Le cinquième royaume est apparu en 1959, lorsque Robert Whittaker a confirmé que les champignons étaient un groupe entièrement différent des plantes et a proposé un système à cinq royaumes qui comprenait des champignons (champignons) en 1969, tout en conservant les quatre royaumes de Copeland. C'est l'un des systèmes les plus populaires de tous les temps.
  • Système à six royaumes. Les progrès de la découverte de l'ADN et de l'ARN et des techniques de recherche dans la seconde moitié du XNUMXe siècle ont révolutionné de nombreuses hypothèses en biologie et ont permis à Carl Woese et G. Fox de réinventer le système et de proposer six règnes distincts : les bactéries, les archées, les protistes, les plantes, les animaux et champignons Ces six règnes sont divisés en deux domaines : les procaryotes (bactéries et archées) et les eucaryotes (le reste). Dans de nombreux endroits, c'est le système accepté.
  • Système de sept royaumes. Le travail de Cavalier-Smith, Canada, et des développeurs ultérieurs, qui ont proposé la création du royaume Chromista pour distinguer les diatomées, les oomycètes et les algues similaires, et pour redonner le nom de protozoaires aux microbes eucaryotes restants. Ainsi, les sept règnes seraient deux des procaryotes : archées et bactéries, et cinq des eucaryotes : protozoaires, chromistes, plantés, champignons, animaux.

règnes biologiques

division des règnes biologiques

Bactéries du Royaume

L'un des deux principaux règnes de procaryotes, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de noyau et que la structure cellulaire est plus simple et plus petite, y compris les organismes microscopiques unicellulaires les plus abondants et les plus diversifiés sur terre, existant dans les modes photosynthétique, saprophyte et même parasites et sont dans le monde dans presque tous les habitats. Ils ont une paroi peptidoglycane et peuvent être divisés en deux types : Gram-négatif (ils ont une double paroi) ou Gram-positif (ils ont une seule paroi).

Royaume Archaea

Il s'agit d'un autre procaryote connu dépourvu de paroi cellulaire peptidoglycane, non pathogène et existant dans des habitats très extrêmes car sa nutrition est basée sur la chimiosynthèse, c'est-à-dire l'utilisation de réactions chimiques spécifiques dans un environnement anaérobie (en l'absence d'oxygène). Les archées, ou archées, sont connues depuis le XNUMXe siècle, mais ce n'est qu'au XNUMXe siècle que les gens ont compris en quoi elles diffèrent des bactéries.

Royaume des protozoaires

Ce royaume est considéré comme le groupe de base des eucaryotes, c'est-à-dire le premier à émerger dont d'autres organismes se sépareront plus tard. C'est un groupe paraphylétique, c'est-à-dire qu'il comprend le premier ancêtre commun mais exclut tous ses descendants.

On peut donc trouver ici des micro-organismes unicellulaires eucaryotes, généralement à flagelles, sans parois cellulaires, ne formant pas de tissus, spécialisés dans la nutrition hétérotrophe, soit saprophytes, soit prédateurs d'autres micro-organismes tels que bactéries et autres protistes.

Royaume Chromiste

types de bactéries

C'est un royaume d'eucaryotes qui ne partage pas beaucoup de caractéristiques communes, mais cela peut être généralisé à divers types d'algues qui sont traditionnellement classées comme règne végétal ou comme champignons car elles peuvent ou non contenir de la chlorophylle ou d'autres pigments. En fait, de nombreux chromistes peuvent mener une vie parasitaire. Ce groupe comprend les algues unicellulaires et multicellulaires, les oomycètes et les apicomplexes.

Royaume Plantae

Groupe d'eucaryotes multicellulaires qui effectuent la photosynthèse, c'est-à-dire qu'ils effectuent la synthèse de la lumière solaire, absorbant le dioxyde de carbone atmosphérique et libérant de l'oxygène en retour. Ce groupe fait partie intégrante du support de la vie telle que nous la connaissons, en particulier des plantes terrestres. Ils se caractérisent par des cellules à parois cellulosiques, à vie fixe et à reproduction sexuée ou asexuée selon les espèces et les conditions données.

royaume des champignons

Il est composé d'eucaryotes multicellulaires aérobies et hétérotrophes, ils ne peuvent pas synthétiser leurs nutriments et se consacrent donc à une existence saprophyte ou parasitaire : ils agissent comme décomposeurs de matière organique ou infectent le corps d'autres organismes. Ils ont des parois cellulaires comme les plantes, mais faites de chitine au lieu de cellulose, et ils se reproduisent sexuellement et asexuellement par des spores.

Royaume Animalia

Le dernier règne est celui des animaux, le règne des organismes multicellulaires eucaryotes avec leur propre motilité et leur métabolisme hétérotrophe, entretenus par la respiration : ils consomment de l'oxygène et de la matière organique d'autres organismes pour s'oxyder et gagner de l'énergie chimique et excréter du dioxyde de carbone. Les animaux sont un royaume extrêmement diversifié couvrant des habitats aquatiques, terrestres et même aériens et peuvent être divisés en deux groupes principaux, les vertébrés et les invertébrés, selon qu'ils possèdent une colonne vertébrale et un endosquelette.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les règnes biologiques et leurs caractéristiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.