Pollution thermique

centrales nucléaires

Nous savons qu'il existe différents types de pollution dans le monde. La pollution est ce type d'agent extérieur qui s'introduit dans un écosystème naturel et modifie ses caractéristiques intrinsèques. Dans ce cas, nous allons parler de la pollution thermique. Il s'agit de la dégradation de l'environnement liée à la chaleur.

Dans cet article nous allons vous dire tout ce qu'il faut savoir sur la pollution thermique, ses origines, ses caractéristiques et ses conséquences.

Qu'est-ce que la pollution thermique

effets de la pollution thermique

La pollution thermique est connue comme une forme de dégradation de l'environnement, en particulier de l'eau (puisque l'air dissipe la chaleur plus rapidement). Il est produit par la présence d'activités de natures diverses qui font que sa température continue d'augmenter. Dans d'autres formes de contamination des éléments chimiques ou physiques sont introduits qui modifient les propriétés de l'environnement et affectent son délicat équilibre biochimique.

Quelque chose de très similaire se produit lorsque nous parlons de pollution thermique, mais cela a à voir avec l'excès d'énergie produit par certaines activités humaines, qui est généralement émise dans l'environnement sous forme de chaleur supplémentaire, l'altérant physiquement et chimiquement. Il s'agit d'un type de contamination moins mentionné, mais tout aussi important. Ces dernières années, de nombreux groupes environnementaux ont commencé à lutter contre la pollution thermique.

La première chose à comprendre à propos de la pollution thermique est que la chaleur catalyse les réactions chimiques. Catalyser signifie les accélérer en introduisant de l'énergie. Il peut même provoquer des réactions en dessous de quelques degrés en raison d'un manque d'énergie. C'est le gros problème de la pollution thermique : les effets imprévisibles de la chaleur sur l'environnement.

Causes de la pollution thermique

émissions de vapeur d'eau

La déforestation est l'une des causes de la pollution thermique. La pollution thermique est causée par les facteurs industriels ou technologiques qui introduisent de la chaleur dans l'environnement de manière incontrôlée. Par exemple:

  • Décharge d'eau de refroidissement. Dans de nombreuses installations industrielles, aciéries ou installations de production d'électricité, les processus sont effectués à des températures élevées, et lorsque les matériaux doivent être refroidis, l'eau puisée dans les rivières, les lacs ou les océans est utilisée. Il est revenu après une filtration et une stabilisation, mais à une température beaucoup plus élevée que lors de sa collecte initiale.
  • Evacuation d'eau froide. La même chose se produit dans les usines de liquéfaction de gaz, le processus est généralement endothermique (consommant de l'énergie) de sorte qu'il refroidit le matériau environnant. Ces usines déversent de l'eau froide dans les rivières et les océans, ce qui est aussi une forme de pollution thermique.
  • Déforestation et érosion des sols. Ces facteurs augmentent souvent les niveaux d'eau ou exposent les plans d'eau à la lumière du soleil, ce qui peut entraîner un échauffement anormal.
  • Causes naturelles. L'activité volcanique et géothermique affecte également le réchauffement des eaux souterraines et de l'eau de mer, avec des impacts environnementaux considérables.

Consecuencias

pollution thermique

Les changements de température peuvent affecter la vie et la reproduction dans l'océan. Les conséquences de ces changements de température ambiante sont particulièrement marquées dans les milieux aquatiques et impliquent :

  • Réduire l'oxygène dans l'eau. En raison de l'excès d'énergie interne, l'eau chaude peut retenir moins d'oxygène dissous que l'eau froide. Cela rend l'eau moins propice à la vie et étouffe les espèces animales.
  • déséquilibre nutritionnel. Des niveaux élevés de température de l'eau peuvent accélérer certains processus de reproduction et en ralentir d'autres, entraînant une reproduction désordonnée de certaines espèces et, à l'inverse, un déclin chez d'autres. Tout cela bouleverse le délicat équilibre nutritionnel de l'écosystème.
  • libérer des toxines. Le réchauffement de l'eau de mer catalyse ou produit des réactions chimiques incontrôlées aux effets imprévisibles sur les écosystèmes, entraînant une mortalité massive, une prolifération incontrôlée des espèces ou des déséquilibres biochimiques.
  • migration de masse. Le réchauffement de l'eau et de l'air dans certaines zones peut ne pas convenir aux espèces endémiques, les obligeant à quitter leur habitat et à envahir d'autres espèces. Cela affecte la perte de biodiversité et le déclin de la population dans la région.

Des solutions possibles

La lutte contre la pollution thermique nécessite un effort concerté de la part de l'État, des organismes privés et des intérêts économiques, ce qui rend difficile l'obtention d'un accord. Certaines des mesures adoptées à cet égard sont les suivantes :

  • Mettre en place des mesures de normalisation avant de retourner l'eaucomme les stations de free cooling ou de chauffage.
  • Récupérer au lieu de rejeter l'eau chaude des procédés industriels: pour chauffage domestique ou réinjection et réutilisation industrielle.
  • Réaliser l'exploration et l'utilisation des énergies alternatives de l'énergie nucléaire, et l'énergie nucléaire utilise de l'eau bouillie pour produire de l'électricité.
  • Renforcer la législation écologique liée aux activités industrielles veiller à ce que les sanctions appropriées soient appliquées.
  • Programmes de reboisement et extension des aires protégées.

Réchauffement global

La fonte des pôles soulève la nappe phréatique de la Terre. La pollution thermique n'est qu'un facteur de plus dans grave problème du réchauffement climatique auquel notre planète est confrontée depuis la fin du XXe siècle. Ce processus de hausse des températures mondiales a des conséquences écologiques catastrophiques.

Il s'agit notamment de la fonte des pôles et de l'élévation consécutive du niveau des eaux mondiales, de la désertification de vastes zones géographiques et de la multiplication de climats plus extrêmes. En ce sens, la lutte contre la pollution thermique contribuera également à rétablir l'équilibre thermique global.

Importance et exemples de pollution thermique

Les différents points de vue liés à la pollution thermique s'accordent pour dire qu'il faut faire quelque chose pour réduire l'impact de ces activités sur le bilan thermique global. La difficulté de changer des pratiques industrielles anciennes et les intérêts économiques qui en dépendent font partie des défis auxquels ce type d'initiatives doit faire face.

Ils sont devenus plus urgents que jamais, car le modèle industriel de la société a commencé à présenter des coûts écologiques énormes. Voici quelques exemples de pollution thermique :

  • L'accumulation d'unités de climatisation dans les zones urbaines, dont la partie arrière exhale de l'air chaud dont la température peut augmenter l'air.
  • Rejet des eaux surchauffées des aciéries, utilisé pour refroidir les métaux lourds (souvent contaminés par des déchets solides en suspension).
  • Déforestation dans la région amazonienne d'Amérique du Sud par les industries du bois et du papier expose de vastes étendues de sol et d'eau à la lumière du soleil.

J'espère qu'avec ces informations vous pourrez en apprendre plus sur la pollution thermique et ses conséquences.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.