Le chalutage et le danger pour la biodiversité marine

chalutier de pêche

Les destructions causées par Chalutage Cela dévaste nos océans. Cette méthode de pêche a de graves conséquences sur l'environnement, entraînant un déclin de la biodiversité car des espèces indésirables, mortes ou blessées, sont tragiquement capturées et rejetées. Le manque de sélectivité du chalutage représente également une menace pour les zones protégées, notamment celles d'Espagne.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu'est le chalutage, ses conséquences et ce qu'il fait de mal.

Qu’est-ce que le chalutage ?

Le chalutage et le danger pour la biodiversité marine

L'acte de chalutage, effectué par des navires appelés chalutiers, est devenu un sujet de préoccupation croissante pour la biodiversité marine et le bien-être général de nos océans. Cette méthode, caractérisée par le mouvement de grands filets le long du fond marin, a des conséquences écologiques importantes. Le caractère destructeur du chalutage Cela se voit lorsque les réseaux, semblables à des excavatrices, balayent et annihilent tout sur leur passage.

Les conséquences écologiques du chalutage, malgré son efficacité à capturer de grandes quantités de poissons, sont considérables. Cette méthode dégrade les écosystèmes marins et a un impact néfaste sur les espèces vulnérables. De plus, en raison de son manque de sélectivité, le chalutage entraîne la capture involontaire de divers organismes marins, comprenant non seulement des poissons mais aussi des coraux, des algues, des plantes et même des objets non biologiques tels que des pierres et des déchets.

En conséquence, la biodiversité marine est considérablement réduite. Les nombreux engins de pêche, qui peuvent atteindre des longueurs de plus de 220 mètres, balayent les fonds marins, causant des dommages encore plus importants aux fonds marins eux-mêmes et aux écosystèmes environnants.

Conséquences du chalutage

Chalutage

Cette technique de pêche néfaste a non seulement un impact sur les espèces qui vivent dans les fonds marins, mais altère également l'ensemble de l'écosystème, y compris la flore et la faune vitales qui l'habitent. Comme si cela ne suffisait pas, cette méthode de pêche contribue également aux nuisances sonores. Nous ne pouvons ignorer que la biodiversité marine n’est pas uniquement menacée par les chalutiers. Le problème des déchets marins, en particulier des plastiques, constitue une menace importante à laquelle nous devons remédier.

Il convient de noter que même les zones protégées désignées ne sont pas exemptées de la pratique néfaste du chalutage. Dans ces zones, des navires non réglementés opèrent librement, ce qui exacerbe le problème en cas de manque de surveillance ou d'activités illégales. En conséquence, l'utilisation de palangres de fond et de surface, ainsi que de trémails et de chaluts pour la pêche, contribue de manière significative au déclin des espèces menacées.

Des activités de pêche sont également menées dans les zones protégées. Selon les données officielles du Secrétariat général des pêches du gouvernement espagnol, En 75, en Espagne, 2022 % des navires de pêche au chalut de fond se sont aventurés dans des zones marines protégées.. Cela signifie que sur les 887 navires spécialisés qui pêchent dans les eaux espagnoles, 673 au total ignoraient la prétendue inviolabilité de ces zones et y exerçaient leurs activités de pêche.

En d’autres termes, ces navires employaient des techniques qui causaient des dommages aux écosystèmes dans les zones légalement désignées pour la conservation de la biodiversité. Bien que ces zones soient théoriquement protégées, il leur manque des stratégies de gestion globales qui les protègent réellement du chalutage. De plus, lorsque de telles stratégies existent, elles sont souvent insuffisantes.

La réalité des aires marines protégées en Espagne ressort clairement de ces données. L'Espagne pourrait enfreindre la loi en autorisant les activités de chalutage dans ces zones désignées.

Les zones marines protégées en Espagne ont été soumises à un nombre étonnant de 178.223 2022 heures de chalutage en XNUMX. Parmi ces zones, on distingue, entre autres, le canal de Minorque dans les îles Baléares, les vallées sous-marines de la falaise de Mazarrón dans la région de Murcie et le système de canyons sous-marins d'Avilés dans les Asturies.

Défis à venir

Pour surmonter les obstacles présentés par le débat autour des mers et des océans, il est essentiel de plaider en faveur de méthodes de pêche durables, notamment la pêche artisanale, la pêche à la palangre et l'aquaculture responsable. Il est impératif d'appliquer des mesures de conservation marine, d'établir des zones protégées et de surveiller de près ces zones afin de minimiser les effets néfastes du chalutage. Il est tout aussi important d'éduquer le public sur l'importance d'une pêche responsable et mettre en œuvre des réglementations efficaces qui limitent la portée des pratiques de pêche destructrices.

La durabilité des océans et de la biodiversité marine se heurte à des obstacles considérables dus au chalutage. Les impacts environnementaux néfastes, tels que les prises accessoires et la pollution sonore soulignent la nécessité urgente d’adopter des méthodes de pêche plus durables. Il est impératif que l’industrie de la pêche évolue vers la durabilité en sauvegardant les réserves marines et en plaidant pour la conservation marine au sein des zones protégées.

Conséquences sur les écosystèmes

biodiversité marine

Voici quelques-unes des conséquences les plus graves du chalutage :

  • Destruction de l'habitat marin : Le chalutage des filets le long du fond marin peut entraîner la destruction physique des habitats sous-marins, notamment les récifs coralliens, les lits de varech et d'autres écosystèmes importants.
  • Prise accessoire: Le chalutage est connu pour son taux élevé de prises accessoires, c'est-à-dire la capture involontaire d'espèces indésirables ou non ciblées. Ils refusent souvent de pêcher des espèces de poissons, crustacés, mammifères marins et autres créatures qui ne sont pas la cible principale de la pêcherie, mais qui subissent des dommages importants ou meurent après avoir été entraînés par les filets.
  • Impact sur les populations de poissons : Bien que le chalutage puisse être efficace pour capturer de grandes quantités de poissons en peu de temps, il peut également avoir des conséquences négatives sur les populations de poissons. La capture massive de juvéniles et la destruction des sites de reproduction peuvent nuire à la capacité des populations à se maintenir et à se rétablir.
  • Génération de déchets et perte d’engins de pêche : Les chaluts s'accrochent souvent aux objets posés sur le fond marin, entraînant la perte du matériel de pêche et la génération de débris qui persistent dans l'océan.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les conséquences négatives du chalutage.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.