Synécologie: qu'est-ce que c'est et domaines d'études

étude animale

Le domaine de la synécologie, ou écologie communautaire, se consacre à la compréhension de l’organisation et de la composition des communautés, ainsi que de l’interaction entre les différentes espèces qui les composent. Cela inclut l’étude des interactions des espèces entre elles, ainsi qu’avec l’environnement physique qui les entoure. Le point central de ce domaine académique est l'exploration des relations écologiques primaires entre les formes de vie, ainsi que des procédures importantes telles que le transfert d'énergie et de matière à travers l'écosystème et la progression de la transformation écologique au fil du temps.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu'étudie la synécologie, ses caractéristiques et son importance.

Qu’étudie la synécologie ?

études de synécologie

L'étude de la synécologie revêt une grande importance dans le processus de restauration de l'équilibre écologique dans les zones qui ont été affectées négativement par l'influence humaine. Pour réussir cette tâche, Il est essentiel d’avoir une bonne compréhension du processus de succession secondaire qui se produit de manière organique au sein de ces écosystèmes.

Les fondements écologiques de l’épidémiologie, branche fondamentale de la santé publique, trouvent leurs racines dans la synécologie. Ceci est particulièrement pertinent lorsqu’on examine l’émergence d’infections et de maladies transmissibles.

Le domaine de la synécologie comporte deux méthodologies fondamentales : synécologie descriptive et synécologie fonctionnelle. De plus, la synécologie quantitative complète ces approches en utilisant des données sur divers facteurs, notamment la densité, la fréquence, la consommation d'énergie et l'échange de matière des organismes.

Synécologie descriptive

L'étude de la synécologie descriptive implique l'examen complet des relations entre différents organismes qui existent au sein d'une communauté écologique spécifique. Ce domaine d'étude se concentre sur l'interaction entre diverses espèces, notamment leur comportement, leur répartition et leur abondance, ainsi que les différents facteurs environnementaux qui influencent leur existence.

Le but de la synécologie descriptive est de fournir une description détaillée du réseau complexe de relations qui existent entre différents organismes au sein d’un écosystème et de mieux comprendre les mécanismes qui animent ces relations.

En utilisant la synécologie descriptive, nous pouvons déterminer la répartition et l'abondance relative des espèces au sein d'une communauté donnée. Ces informations sont cruciales pour évaluer si une espèce est en voie de disparition ou non et pour développer des initiatives de conservation efficaces.

Synécologie fonctionnelle

La synécologie fonctionnelle est un concept qui fait référence à l'étude de l'interdépendance et des interactions entre différents organismes d'un écosystème. Il traite de la manière dont ces organismes travaillent ensemble pour maintenir l’équilibre et la stabilité de l’environnement.

La synécologie fonctionnelle transcende la simple description et se penche plutôt sur la dynamique d'une communauté, en particulier en ce qui concerne ses fonctions en tant que système. Pour obtenir, cherche à établir des relations entre les espèces et leurs interactions avec l'environnement physique, y compris la configuration des réseaux trophiques comme élément clé. Pour comprendre les liens complexes entre les différents organismes en termes de transfert de matière et d’énergie, il est crucial de comprendre ce dernier.

Relations et interactions écologiques

interactions des êtres vivants

Pour comprendre le flux de matière et d'énergie, la synécologie accorde une importance particulière à l'examen des relations et interactions écologiques qui ont lieu au sein d'une communauté donnée. Les principales interactions observées sont :

Concurrence

Les interactions se produisent entre les membres d’une même espèce ainsi qu’entre des espèces différentes et dépendent d’un facteur environnemental commun. Ce facteur peut prendre la forme d’espace, d’eau, de lumière, de nourriture, d’un partenaire ou de toute autre ressource nécessaire.

Chasseur chassé

La relation en question est un exemple classique de chaîne alimentaire, dans laquelle une espèce sert de nourriture principale à une autre espèce. Un bon exemple en est la relation entre le léopard et la gazelle.

Mutualisme

Le mutualisme est un partenariat symbiotique qui permet aux deux espèces de bénéficier de la relation. Un exemple en est une plante qui fournit un habitat à une certaine espèce de fourmi. En échange, l’espèce de fourmi protège la plante des herbivores.

Commensalisme

Dans des situations comme celle-ci, seule une espèce singulière impliquée dans l’interaction en récolte les fruits. Pendant ce temps, les autres espèces ne sont pas influencées positivement ou négativement, comme le montre l’exemple des plantes épiphytes qui utilisent les arbres uniquement comme moyen de subsistance.

Amensalisme

Cette forme particulière d’interaction entre organismes implique qu’un organisme soit affecté négativement par les actions d’un autre sans aucune répercussion sur ce dernier. Un exemple approprié d’une telle interaction est lorsqu’une plante excrète dans le sol certaines substances qui arrêtent la croissance d’autres espèces végétales, un phénomène connu sous le nom d’allélopathie.

applications

synécologie

La mise en œuvre de la synécologie a été appliquée dans divers domaines, avec un succès significatif. Cette pratique consiste à analyser les interrelations entre diverses espèces au sein d'un écosystème et la façon dont elles interagissent avec l'environnement. Les applications de la synécologie vont des études en sciences naturelles, telles que l'écologie et la biologie, aux applications plus large dans des domaines tels que l’urbanisme et l’agriculture. En utilisant cette approche, les chercheurs et les experts peuvent acquérir une compréhension plus complète des systèmes complexes et dynamiques qui composent notre monde.

Le concept de succession écologique fait référence à des changements progressifs et prévisibles dans la composition des communautés végétales au fil du temps. Il existe deux niveaux distincts de ce processus : la succession primaire qui se produit lorsque des organismes s'établissent dans une zone auparavant dépourvue de végétation, et la succession secondaire qui se produit lorsque des organismes s'établissent dans une zone auparavant dépourvue de végétation. Elle a lieu dans des zones déjà colonisées par des plantes dans le passé.

Dans le cas où un écosystème est perturbé, soit naturellement, soit à cause d’une interférence humaine, un processus appelé succession secondaire se produit. Il s'agit de la récupération de l'écosystème une fois que les perturbations ont cessé.

Lorsque les humains interviennent et modifient un écosystème, il est nécessaire de résoudre le problème et de trouver une solution. La restauration écologique est la réponse : le processus de restauration d'un écosystème à son état d'origine. Il s’agit d’essayer de remettre l’écosystème dans son état d’origine avant l’intervention humaine.

Pour restaurer des écosystèmes complexes tels que les forêts tropicales, il est impératif d'utiliser des techniques de reboisement qui imitent la progression naturelle de l'environnement. De nombreuses tentatives de reboisement de régions, alors que la synécologie de la zone n'est pas prise en compte et, en particulier, la progression de la vie végétale, se sont révélées infructueuses.

L'établissement d'un programme de restauration réussi peut être réalisé en étudiant la succession écologique des communautés pendant la récupération des forêts naturelles.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur la synécologie et ses caractéristiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.