Effets environnementaux des pesticides

produits chimiques pour prévenir les parasites

Pesticide est un terme utilisé pour décrire toute substance ou produit chimique utilisé pour contrôler ou exterminer les ravageurs. Ces pesticides chimiques peuvent se présenter sous différentes formes, comme liquide, solide ou gazeuse. Ils sont classés en plusieurs types en fonction de leur action spécifique, notamment les insecticides, les herbicides, les fongicides, les acaricides, les bactéricides, les rodenticides, les phytorégulateurs et d'autres variations spécifiques. Les effets environnementaux des pesticides ont causé des ravages sur la qualité de l’eau et des sols agricoles.

C’est pourquoi, dans cet article, nous allons vous expliquer quels sont les effets environnementaux des pesticides, leurs caractéristiques et leurs conséquences.

Utilisation de pesticides en agriculture

fumigation

L’utilisation et la création de pesticides pour lutter contre divers parasites ont été le principal catalyseur de l’avènement de la Révolution verte, car elles ont permis une augmentation substantielle de la qualité et de la quantité de la production alimentaire dans le monde. L'introduction et l'expansion de ces produits ont coïncidé avec le début de « l'ère chimique », qui Elle a sans aucun doute révolutionné le mode de vie de la société dans son ensemble depuis les années XNUMX.

Si la chimie a apporté des avantages indéniables, elle a également été associée à divers impacts néfastes sur notre environnement. L’un d’eux est le déclin alarmant de la biodiversité, ainsi que des changements importants dans l’équilibre prédateurs-proies. Par ailleurs, il est important de reconnaître le de graves implications pour la santé humaine causées par de nombreux pesticides, soit directement, soit indirectement.

Plusieurs facteurs contribuent à la contamination de l’environnement par les pesticides :

La mise en œuvre pratique des techniques de gestion des cultures agricoles.

  • Décharges involontaires de liquide.
  • Tant l’emballage insuffisant que les produits eux-mêmes sont préoccupants.
  • Réservoirs de stockage qui fuient.
  • Lorsque les machines d’application et les réservoirs de rétention ne sont pas soigneusement nettoyés, un nettoyage ou un lavage inadéquat peut se produire.
  • Action de jeter ou de déposer des déchets à la surface de la terre.

Effets environnementaux des pesticides

les effets environnementaux des pesticides

La dispersion des restes de ces produits dans l'environnement est la conséquence de divers facteurs qui peuvent donner lieu à une contamination potentielle d'éléments tant biotiques (animaux et plantes) qu'abiotiques (air, eau et sol), mettant en danger la santé et la stabilité publique. Le degré d’impact et l’étendue de la propagation sont influencés par plusieurs facteurs, tels que les propriétés physiques et chimiques des produits utilisés, ainsi que les conditions géomorphologiques du sol, la climatologie et les conditions hydrogéologiques des régions concernées.

Les dommages écologiques résultant des pesticides sont variables et dépendent à la fois de leur composition et de leur catégorisation. Même si les effets néfastes à la surface de la Terre peuvent être plus visibles et immédiats, les dommages les plus importants sont infligés aux sources d'eau qui ont été contaminés par le ruissellement de ces substances. Les deux principaux moyens par lesquels ces dommages sont infligés sont la bioconcentration et la bioamplification.

Bioconcentration

Lorsqu’une substance chimique passe de son environnement externe dans l’organisme, on parle d’absorption chimique. Les tissus adipeux, ou « lipides », sont le principal endroit où de nombreux pesticides sont piégés. Le DDT, par exemple, Il est lipophile et peut se dissoudre et s'accumuler dans le tissu adipeux.. Cette accumulation peut conduire à la concentration de pesticides dans certains tissus comestibles des poissons ou dans le tissu adipeux humain. En revanche, d’autres pesticides, comme le glyphosate, sont métabolisés dans l’organisme et sont finalement expulsés par excrétion.

Bioamplification

Le phénomène de bioamplification est le processus par lequel la concentration d’une substance chimique s’intensifie à mesure qu’elle remonte la chaîne alimentaire. Cela signifie que, à mesure que les grands organismes consomment des organismes plus petits, La quantité de produits chimiques, tels que les pesticides, augmente également et se propage dans vos tissus et organes. En conséquence, les concentrations de ces substances sont nettement plus élevées chez les prédateurs situés au sommet de la chaîne alimentaire, y compris les humains.

Lorsque des substances toxiques sont présentes dans les organismes vivants, elles peuvent provoquer divers effets nocifs. Ces effets peuvent aller de la mortalité directe à une série de détériorations cellulaires, à une fonction immunitaire compromise, au développement de divers types de tumeurs, malformations ou conséquences physiologiques, comme réduire l'épaisseur de la coquille de l'œuf.

Critères pour que les pesticides voient leur potentiel contaminant

effets environnementaux des pesticides

L’impact des pesticides sur les organismes vivants varie en fonction de leurs propriétés et de leur composition, et leur présence peut persister pendant de longues périodes aussi bien dans les milieux terrestres qu’aquatiques. Les principaux facteurs permettant de déterminer le degré d'impact comprennent les critères suivants :

Toxicité

La mesure de la toxicité chez tous les êtres vivants, mammifères et non-mammifères, prend la forme de la DL50. Cela signifie « dose mortelle », qui indique la concentration de pesticide nécessaire pour provoquer la mort de cinquante pour cent des sujets testés dans un laps de temps spécifique. Le plus vieux est la DL50, plus la toxicité de la substance est faible, les valeurs allant de 0 à 10 étant extrêmement toxiques.. L'impact de la toxicité sur les organismes peut se manifester de manière aiguë et entraîner la mort.

Persistance

La durée de la concentration ambiante d'un produit est déterminée par sa demi-vie, qui est le temps nécessaire pour qu'il diminue de 50%. Ce calendrier dépend à la fois des processus de dégradation biotiques et abiotiques. En règle générale, les pesticides contemporains ont une demi-vie plus courte car ils sont plus précis dans la lutte contre les ravageurs sur une période de temps spécifique.

Produits dégradés

Parfois, la détérioration du composé d'origine peut conduire à l'apparition de produits dits « dégradés ». Ces produits peuvent avoir des niveaux de toxicité inférieure, équivalente ou supérieure à celles de la substance d'origine.

Devenir dans l'environnement

Le devenir environnemental est un concept à multiples facettes qui englobe une variété de facteurs interdépendants. Il fait référence à l’idée selon laquelle le sort de notre planète et des êtres vivants qui l’habitent est influencé par une interaction complexe de forces environnementales, sociales et économiques.

Ces forces peuvent inclure, entre autres, le changement climatique, l’épuisement des ressources, la pollution et la destruction de l’habitat. En outre, le concept de destination reconnaît l'interconnexion de divers systèmes environnementaux et la manière dont les actions humaines peuvent avoir des conséquences imprévisibles et de grande envergure.

Effets environnementaux des pesticides sur les humains

Les pesticides peuvent potentiellement entrer en contact avec les humains par diverses voies d'exposition en fonction de leur statut. Ces voies d'exposition comprennent la voie cutanée ou cutanée, la voie respiratoire et la voie digestive.

L'exposition aux pesticides peut avoir des conséquences aiguës ou chroniques sur la santé, selon le niveau d'exposition. Les effets aigus sont provoqués par une exposition brève mais intense à des doses élevées et peuvent se manifester par des symptômes systémiques ou localisés. Au contraire, Les effets chroniques résultent d'une exposition prolongée à de faibles doses de pesticides sur une longue période.

Lorsque les niveaux d'exposition considérés comme sûrs sont dépassés par une exposition directe ou indirecte, la santé peut être affectée. Les effets qui en résultent peuvent aller d'extrêmes, comme la mort en cas d'intoxication aiguë, à des intoxications chroniques à long terme pouvant entraîner divers problèmes de santé, notamment des déficiences du système immunitaire, troubles du système neurologique, malformations congénitales, problèmes de reproduction et différents types de cancer.

Pour réduire les impacts négatifs des pesticides, il est nécessaire de respecter les directives fournies sur les emballages et les étiquettes des différents produits.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les effets environnementaux des pesticides et leurs conséquences.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.