Biofertilisants contre la détérioration des sols

biofertilisants

L'agriculture a augmenté l'utilisation des engrais chimiques au fil des ans afin de répondre à la forte demande alimentaire de la population. Le problème avec ces engrais chimiques est la détérioration conséquente du sol qu'ils provoquent. Afin d'atténuer ces problèmes, les biofertilisants. Ces biofertilisants tentent de réduire l'impact environnemental de l'agriculture, en évitant la détérioration du sol et en améliorant sa qualité.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment les biofertilisants sont utilisés contre la détérioration des sols et quels sont leurs avantages par rapport aux fertilisants traditionnels.

Biofertilisants contre la détérioration des sols

engrais organique

La dégradation des sols est un problème grave et croissant causé par la réutilisation, la mauvaise gestion et l'exploitation irrationnelle des ressources naturelles. Il est estimé que plus de 70% des sols du pays sont physiquement, chimiquement ou biologiquement dégradés En raison de l'agriculture intensive, de l'utilisation inadéquate des intrants agricoles, de l'enlèvement des résidus de récolte et de l'absence d'engrais organiques, son sol se détériore de jour en jour.

Les principaux problèmes de dégradation de cette ressource naturelle sont liés à l'érosion, à la salinisation et à la réduction des stocks organiques, ainsi qu'à la compactage causé par la surexploitation des machines agricoles. Ceci implique nécessairement un problème de dégradation physique. Les systèmes de production agricole ont des impacts importants sur l'environnement, les activités et la biodiversité des organismes du sol. Les perturbations et l'utilisation d'intrants agricoles ont fortement réduit le nombre et le nombre d'espèces biologiques qui y habitent.

Après les changements d'utilisation des terres dans les écosystèmes terrestres, le nombre d'espèces végétales est drastiquement réduit et la quantité et la qualité de leurs ressources varie selon les différents systèmes racinaires. Cela se traduit par une teneur plus faible en matière organique du sol, ce qui limite à son tour la biodiversité du sol et la disponibilité de la nourriture.

Micro-organismes biofertilisants

engrais chimique

Sur la base de ce qui précède, il est nécessaire de développer des technologies capables d'augmenter les réserves organiques du sol, de conserver l'humidité du sol, d'améliorer l'efficacité de l'utilisation des engrais et de réduire la pollution du sol et de l'eau. De nombreuses études ont été menées sur l'utilisation de biofertilisants comme option pour améliorer les conditions du sol et augmenter les rendements. Il a été conclu que l'application de engrais organique est très positif pour améliorer les conditions du sol compte tenu de la quantité de micro-organismes qu'ils possèdent.

Les micro-organismes ont une variété de mécanismes qui favoriser la croissance des plantes grâce à la symbiose de la rhizosphère, les plus importantes sont : l'utilisation accrue de nutriments et d'eau, l'introduction d'azote dans le système plante-sol par biofixation par des bactéries du genre Rhizobium, etc.

Ces biofertilisants gagnent du terrain sur les fertilisants courants puisque les impacts environnementaux sont fortement réduits. Grâce à l'utilisation de micro-organismes capables d'améliorer les conditions et la qualité du sol, il est possible d'obtenir des améliorations des rendements des cultures sans avoir à endommager le sol.

Avantages des biofertilisants

utilisation de biofertilisants

Les principaux avantages offerts par les biofertilisants sont :

  • Réduire l'utilisation d'engrais chimiques. En tant qu'alternative aux engrais chimiques, les biofertilisants ont un impact positif sur l'environnement en réduisant l'utilisation d'ammoniac dans la production d'engrais chimiques, réduisant ainsi la consommation énergétique mondiale.
  • Développement des cultures et entretien des sols. L'utilisation de ce micro-organisme favorise la fertilité de la terre et des cultures, prévient l'érosion et favorise la structure correcte du sol.
  • Améliorer la capacité nutritionnelle des plantes. L'utilisation de ce type d'engrais organique peut augmenter l'absorption des éléments nutritifs des plantes, tels que l'azote, le zinc ou le phosphore.
  • Ils permettent l'utilisation des déchets organiques.
  • Le rendement augmente de 30 %. Un meilleur entretien du sol aide les plantes à mieux pousser pendant les périodes de sécheresse.

Principales différences

De nombreux agriculteurs ignorent les propriétés régénératrices des biofertilisants par rapport aux produits chimiques, créant de faux mythes et niant leur utilisation. Les engrais traditionnels ajoutent des produits chimiques à l'environnement, tels que les métaux lourds qui se retrouvent dans leur propre composition. D'un autre côté, l'utilisation rationnelle des biofertilisants n'a pas d'impact négatif sur l'environnement car sa composition ne contient pas d'éléments nocifs.

De plus, l'utilisation de biofertilisants favorise l'action antiparasitaire et augmente ou protège les plantes des ravageurs. D'autre part, les engrais chimiques contribuent à la désertification et peuvent entraîner une perte de sol quasi permanente. En outre, l'utilisation de biofertilisants aide à la régénération des sols et des cultures, où la matière organique et les micro-organismes peuvent fixer les nutriments et améliorer la structure du sol.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur l'utilisation des biofertilisants contre la détérioration des sols.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.