La bio-construction, une construction écologique, saine et efficace

intérieur d'une maison basée sur la bio-construction

De nos jours, de plus en plus de gens commencent à consommer des produits biologiques pour se rapprocher d'une vie plus saine car ils sont conscients de l'énorme quantité de produits chimiques, dont beaucoup sont toxiques, contiennent tous les aliments que nous pouvons acheter au supermarché.

Et c'est que nous sommes remplis d'agents toxiques au quotidien, que ce soit à cause de la nourriture, de la pollution de l'air ou de notre propre maison. Oui, notre maison peut également être nocive en raison de l'existence de produits chimiques utilisés dans sa construction.

Il y en a tellement que même Greenpeace mène sa campagne toxique chez elle.

Ces éléments polluants peuvent être trouvés en eux matériaux de construction comme le ciment (la plupart des maisons sont construites avec), ils contiennent généralement des métaux lourds comme le chrome, le zinc, entre autres.

Les peintures et vernis dérivés du pétrole émettent eux-mêmes des éléments volatils et toxiques tels que le toluène, le xylène, les cétones, etc.

Les éléments en PVC ne sont pas épargnés non plus car ils sont hautement toxiques lorsqu'ils sont fabriqués et lorsqu'ils sont brûlés.

C'est pour cette raison que La bioconstruction est née, qui visent à créer des maisons saines et confortables qui deviennent nos alliés.

La bioconstruction en tant que telle n'a rien de nouveau, pour nos grands-parents arriérés, ils vivaient déjà dans des maisons écologiques, même si dans la plupart des cas les avancées et le confort dont nous pouvons profiter aujourd'hui n'étaient pas prévus.

À ce moment-là, les maisons ont été construites de manière artisanale avec des matériaux fournis par la nature elle-même comme le bois ou la pierre et ils ont réussi à donner un abri suffisant à leurs habitants et même s'ils ont été construits avec ces matériaux, beaucoup d'entre eux nous sont parvenus en bon état.

Ce n'est que révolution industrielle ce qui nous a conduit à la construction d'aujourd'hui, cette masse de fer et de ciment.

Maisons vertes

Les matériaux utilisés dans l'une de ces maisons en font encore plus de qualité.

De nombreux produits qui peuvent être appliqués dans la construction écologique ont déjà été utilisés et continuent d'être utilisés dans des projets de niveau supérieur tels que la restauration de palais et de maisons de luxe.

C'est bien sûr le cas en raison de son niveau de qualité, ils ne sont pas excessivement chers et ils sont beaucoup plus durables, nous économisons donc de l'argent à long terme.

Doit-on renoncer à un habitat sain et naturel au nom d'une maison moderne adaptée aux besoins d'aujourd'hui?

Non bien sûr que non. Une maison écologique peut avoir les mêmes avancées qu'une maison conventionnelle et avec certains avantages, en plus de matériaux plus sains.

façade d'une maison avec des matériaux naturels

Les avantages se concentrent principalement sur un économies d'énergie accrues (pour cela nous appliquons bioclimatique), ce qui conduit à un moindre impact environnemental de notre maison et un réduction du temps de maintenance de la maison et, comme nous l'avons dit précédemment à une grande économie d'énergie, qui se remarque par notre poche.

Que devons-nous prendre en compte dans la construction écologique?

Pour démarrer un projet de bioconstruction, plusieurs facteurs doivent être pris en compte, dont le premier est le recommandation d'embaucher un professionnel dans ce domaine car cela nous évitera beaucoup de maux de tête.

Malheureusement, les architectes conventionnels sur le sujet connaissent peu l'éco-architecture, il faut donc chercher un expert, ils sont peu nombreux, mais ils existent sur tout le territoire national et on peut en trouver un.

Le deuxième facteur est le étude géobiologique du terrain où la maison sera construite.

Dans cette étude, les altérations géophysiques possibles doivent être détaillées, de cette manière nous pourrons éviter ou atténuer d'éventuelles altérations géophysiques qui pourraient interférer dans le futur, telles que failles géologiques, émanations de radon, stations de téléphonie mobile, nappes phréatiques où les courants d'eau circulent, les champs électromagnétiques causés par les lignes électriques et un long etc.

Une fois le terrain analysé et l'étude des caractéristiques géographiques, culturelles et climatologiques de la zone achevée, le projet est réalisé en l'adaptant à besoins réels que possèdent les futurs propriétaires.

Les matériaux

Pour démarrer le Structure de bâtiment On peut choisir parmi plusieurs matériaux tels que les blocs de céramique et les briques, la pierre, la terre (blocs de terre stabilisée, adobe, pisé) et le bois, cela peut être massif ou en panneaux.

Le choix du bois dépendra de la conception qui est faite en fonction des matériaux qui peuvent être trouvés dans la région.

Matériaux de construction

Dans le cas d' les isolations, très importants en bio-construction, les matériaux naturels sont utilisés dans la plupart des constructions comme les fibres végétales (chanvre, bois, lin, fibre de coco, coton et paille), la cellulose et le liège.

Le liège est le plus utilisé dans ce secteur, même si la cellulose et la fibre de bois font leur chemin, ce qui semble assez stable.

Les murs, qu'ils soient intérieurs ou extérieurs, ils peuvent être réalisés sous forme de mortiers à la chaux, enduits naturels ou argiles. Les enduits et les mortiers sont faciles à trouver et à appliquer.

Dans le cas de poutres, portes et fenêtres Celles-ci doivent être faites de bois traité avec des produits naturels et bien sûr, avec du bois issu d'abattages contrôlés. Pour cela, la meilleure chose est qu'ils sont d'une certification forestière comme le FSC.

D'autres matériaux naturels applicables à la construction écologique sont les peintures et vernis extérieurs. De plus, ils doivent être respirants et ne pas émettre de gaz toxiques, car les peintures synthétiques empêchent la transpiration.

La transpiration dans un bâtiment est très importante car s'ils n'ont pas une transpiration adéquate, des problèmes de condensation et d'humidité commencent, provoquant tous les problèmes adjacents.

Par contre, au moment de installation électrique Il faut prendre en compte l'importance d'avoir une bonne mise à la terre, une installation en forme de pic et de ne pas placer de câbles électriques en tête des lits pour éviter le champ électrique.

L'impact des matériaux utilisés dans la construction des bâtiments

En bio-construction, le naturel prévaut et donc un impact environnemental moindre, cet impact environnemental ne commence pas lorsque le bâtiment est déjà construit ou alors que les travaux sont en cours, mais cet impact se situe dans toutes ses phases: extraction, transport, manutention, mise en service, exploitation, fin de vie et élimination. 

Et je ne parle que de l'impact des matériaux produits à la fois sur l'environnement et sur la santé des personnes (pathologies et maladies professionnelles).

Le développement technologique susmentionné a permis d'améliorer les caractéristiques techniques des matériaux, cependant, il est «payé» avec les qualités biologiques et la sécurité environnementale.

Autrement dit, avec l'apparition de nouveaux matériaux pour la construction, de nouveaux problèmes sont apparus avec eux, tels que: coûts environnementaux élevés, radioactivité élevée, toxicité, manque de transpiration, interférences des champs électriques et magnétiques naturels, etc. Tout cela se traduit par un type de construction anti-écologique, pas confortable et insalubre.

C'est pour cette raison que la bioconstruction doit se développer et le faire de manière exponentielle, en utilisant des matériaux naturels comme déjà mentionné ci-dessus et en utilisant certains les techniques de construction les plus appropriées et en considérant:

  • L'impact sur l'environnement au cours du cycle de vie.
  • Les effets sur la santé des gens.
  • Le bilan énergétique au cours de son cycle de vie.
  • Avantages sociaux.

Avantages obtenus en construisant légalement (pour les auto-constructeurs)

En Espagne pour la construction de maisons (quelle que soit la taille) un projet est essentiel d'un architecte ou d'un autre technicien possédant ces compétences, tels que: ingénieurs industriels, travaux publics, etc., en fonction des caractéristiques et de la taille de l'ouvrage.

Par conséquent, si vous voulez être l'auto-constructeur de votre propre maison dans ce pays, vous ne devez pas négliger ce détail important.

De même, il est pratique d'avoir un technicien vers qui vous pouvez vous tourner en cas de doute et pour un autre calcul que vous risquez de manquer car vous n'avez pas assez d'expérience.

Dans toutes les communes également il est nécessaire de demander une autorisation préalable pour toutes sortes de constructions et en tenant compte du fait que selon chaque commune le type de permis peut varier, qui doit vous donner ledit permis, la personne qui a le droit de présenter le projet ...

Bien que cela puisse être complexe, si vous légalisez le projet d'auto-construction, vous pouvez obtenir ces séries d'avantages:

  • Élimination du risque d'ordre de démolition en cas de non-respect de la réglementation.
  • Élimination des difficultés de sous-traitance de services pour la fourniture d'eau, d'électricité et de traitement des eaux usées.
  • Élimination des difficultés de contracter des prêts hypothécaires liés à la construction ou de la possibilité d'obtenir des subventions et une reconnaissance dans les réseaux d'hébergement rural et / ou des aides aux activités agricoles et / ou des aides à l'économie d'énergie et à l'installation d'énergies renouvelables
  • De meilleures conditions pour la vente éventuelle de la maison ou de la construction.

Projet Bala-box

Comme information supplémentaire, je dois mentionner le projet Bala-box, qui consiste en la construction d'un prototype de petite maison en utilisant des blocs préfabriqués de bois et de paille.

Avec ce projet, Il vise à diffuser ouvertement les avantages d'une construction écologique, saine et efficace.

Les promoteurs de ce projet sont Alfonso Zavala, architecte, et Luis Velasco, menuisier et constructeur, intéressé par les techniques de bioconstruction. Paloma Folache, restaurateur et technicien en applications murales, expert en finitions naturelles, et Pablo Bernaola, bio-constructeur spécialisé dans les poêles à inertie thermique, complètent l'équipe.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.