L'APPA veut que l'objectif de 35% d'énergies renouvelables soit approuvé par le PE

Bâtiment, extérieur du Parlement européen

L'Association des producteurs d'énergie renouvelable (APPA Renovables) valorise positivement Le large soutien du Parlement à l'objectif de 35%, bien qu'il regrette que certains objectifs contraignants n'aient pas été fixés au niveau national et certaines propositions plus spécifiques.

Cependant, l'établissement des plans et objectifs nationaux est laissé entre les mains des Etats malgré la bonne nouvelle représentée par le long consensus en faveur de l'objectif de 35%.

C'est pourquoi l'Association exhorte le gouvernement à assumer cette grande majorité de la société européenne et espagnole, ayant ces 35% comme objectif national, en l'ayant également dans le même future loi sur le changement climatique et la transition énergétique.

De l'APPA, ils disent:

«L'engagement du gouvernement espagnol en faveur de la transition énergétique doit également être démontré dans sa position devant le Conseil européen, en élevant sa position actuelle de 27%.

Si vous souhaitez atteindre une participation minimale d'environ 27% à 35% des énergies renouvelables (positions du Conseil et du Parlement), la plus grande contribution de toutes les technologies renouvelables possibles sera nécessaire de l'Espagne, puisque le pourcentage d'énergie renouvelable doit être doublé en seulement 12 ans.

APPA Renovables considère que:

«Il est préoccupant que les propositions approuvées en relation avec le secteur des biocarburants (exclure les biocarburants conventionnels de l'obligation de carburants renouvelables, limiter leur contribution à 5% et interdire certains types de biodiesel à partir de 2021) mettent gravement en danger la survie de l'industrie nationale et, par conséquent, sa contribution à la réalisation des objectifs ».

Un message d'aide fort pour le photovoltaïque

L'Union photovoltaïque espagnole (UNEF) considère, pour sa part, que:

"La position exprimée aujourd'hui par le Parlement européen concernant la future directive sur les énergies renouvelables du paquet énergie propre pour tous les Européens exprime un message fort de soutien au photovoltaïque et à toutes les énergies renouvelables."

"La définition d'un objectif de 35% de consommation finale d'énergie issue de sources renouvelables d'ici 2030 démontre l'engagement du Parlement européen et l'ambition nécessaire pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris."

"Le secteur photovoltaïque, porté par l'augmentation constante de sa compétitivité, est prêt à jouer un rôle de premier plan dans notre pays dans la transition vers un modèle énergétique durable."

L'UNEF salue également le soutien du Parlement européen pour défense de l'autoconsommation et indique:

"C'est un droit que tous les citoyens doivent pouvoir exercer sans barrières artificielles, et à l'élimination du péage de soutien ou de la taxe solaire."

"Les États membres ont la responsabilité de se conformer au mandat démocratique émis par le Parlement européen pour continuer à avancer sur la voie du respect des engagements définis par l'Accord de Paris."

Le secteur éolien espagnol n'est pas en reste

PREPA, le Association des entreprises éoliennes, se félicite également de la décision du Parlement européen.

Cependant, il souligne que:

"En l'absence d'objectifs contraignants pour les États, le défi est de mettre en place les politiques et les instruments appropriés pour atteindre l'objectif commun de l'UE."

Ledit résultat du vote, présenté avec un large soutien (de plus de 70% de soutien) au Parlement européen, C'est un mouvement assez pertinent dans l'Union européenne pour le secteur éolien et son avenir, ainsi qu'en Espagne pour l'industrie éolienne.

Il se peut que pour les États membres l'objectif lui-même ne soit pas contraignant, mais pour l'Espagne, cet objectif est accessible et même surmontable puisque L'Espagne est un pays qui a beaucoup de potentiel et de ressources renouvelables, à la fois en technologies et en volume.

L'industrie éolienne en Europe

L'industrie éolienne européenne est capable d'employer plus de 263.000 personnes, contribuant à son tour au PIB de l'Union européenne avec 36.000 XNUMX millions d'euros.

L'année précédente, il représentait environ 8.000 2.500 millions d'euros d'exportations, dont XNUMX XNUMX millions correspondent à l'Espagne.

Tel que dicté par l'analyse de PREPA de la "Éléments nécessaires à la transition énergétique. Propositions pour le secteur de l'électricité",

«La contribution de l'éolien en Espagne sera de 30% dans le mix électrique en 2030, avec une puissance éolienne installée de 40.000 XNUMX MW.

Pour l'Espagne, cette contribution éolienne représente des bénéfices économiques et sociaux équivalents à une contribution au PIB de plus de 4.000 millions d'euros, une réduction des importations de combustibles fossiles de 18 millions de tonnes équivalent pétrole et éviterait l'émission de 47 millions de tonnes de CO2 ».


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.