Villages durables : les exemples les plus inspirants de développement rural et écologique

villages durables

Les villages durables Ils ne sont pas reconnus par la plupart des Espagnols en raison de leur population totale de moins de 1000 425 habitants. Les XNUMX kilomètres carrés de son territoire mettent en valeur le vide et la ruralité de l'Espagne. L’existence de ces peuples est cruciale pour faire face à la crise écologique et aux défis sociaux, tels que l’urgence climatique et le déclin de la biodiversité.

Dans cet article, nous allons vous dire quelles sont les villes durables d'Espagne qui contribuent le moins au changement climatique et qui constituent un exemple à suivre.

Importance des villes durables

Ville rurale

Les données des ONG indiquent que les zones rurales, en moyenne, génèrent 34 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins par rapport aux zones urbaines et peut contribuer jusqu’à 20 fois plus à la préservation de la biodiversité.

Les villes rurales, comme d’autres zones de la campagne espagnole, abritent des écosystèmes et des services cruciaux qui profitent à la société. L’une de leurs contributions les plus significatives est le rôle qu’ils jouent dans la réduction de l’impact du changement climatique grâce à leur fonction de puits de carbone atmosphérique. De plus, ces villes disposent de sources minimes d’émissions de gaz à effet de serre, ce qui les rend encore plus précieuses dans la lutte contre la dégradation de l’environnement.

Ces villes possèdent non seulement un patrimoine naturel de grande valeur, qui peuvent parfois être reconnus et sauvegardés au sein de réserves naturelles désignées, mais contiennent également une énorme variété de biodiversité liée aux méthodes agricoles traditionnelles. Cette biodiversité comprend à la fois des espèces domestiquées, comme les races d'élevage, et d'autres espèces sauvages qui se sont adaptées à ces formes de culture.

Il est indéniable que les méthodes agricoles durables à petite échelle constituent une alternative viable à la production alimentaire industrialisée. En Espagne, il existe des milliers de villes semblables aux dix mentionnées qui ont le potentiel de récupérer les pratiques agricoles traditionnelles. Même si ces pratiques ont été affectées par l'abandon rural et sont en déclin, Ils n'ont pas été complètement abandonnés et sont toujours récupérables.

De nombreuses villes durables d’Espagne abritent d’importants pâturages propices à l’élevage à grande échelle. De plus, ces zones contiennent de petites parcelles de cultures présentant une végétation qui contribue à réduire les effets du changement climatique, à préserver la biodiversité et à produire de la nourriture.

Les meilleures villes durables d'Espagne

villes espagnoles

Canejan (Lérida)

Située à Lleida, plus précisément dans la Vallée d'Aran, se trouve la commune de Canejan. Étonnamment, seulement seulement 0,04 % de la superficie est responsable d'activités que Greenpeace a identifiées comme émettrices de gaz à effet de serre (GES). En revanche, la grande majorité des terres, soit 99,9 %, fournit des services écosystémiques essentiels qui soutiennent la croissance et la préservation de la flore et de la faune indigènes. La région est entourée de forêts luxuriantes de hêtres et d’épicéas et partage une frontière avec la France, comme le montre la photo principale de cet article d’actualité.

Riocavado de la Sierra (Burgos)

Située à Burgos, Riocavado de la Sierra est une ville pittoresque pleine d'arbres et de vues impressionnantes. La ville possède une église romane du XIIe siècle et est traversée par la rivière Valdorcas. Un remarquable 99,9% de sa superficie terrestre a été dédié à la préservation de la biodiversité, avec seulement un minuscule 0,08 % alloué aux activités qui génèrent des gaz nocifs tels que le CO2. Riocavado de la Sierra fait partie de la région de La Demanda et abrite une petite population de 55 habitants.

Valverde de los Arroyos (Guadalajara)

La ville de Valverde de los Arroyos, située à Guadalajara, est une région montagneuse de Castille-La Manche. Les valeurs qu'elle défend sont similaires à celles de la commune précitée : 99,9% de son territoire est dédié à la préservation de la biodiversité. Avec une population de seulement 93 habitants, la ville est connue pour son « architecture noire » unique, où l'ardoise est le matériau de construction prédominant.

Navaescurial (Ávila)

Navaescurial, situé dans la province d'Ávila, possède une flore et une faune étendues d'une grande importance écologique. De plus, elle abrite une architecture exemplaire du XVIIe siècle et est située dans la Sierra de Villafranca. Malgré un profil de biodiversité et d'émissions comparable à celui de ses prédécesseurs, cette petite ville de la région de Barco de Ávila-Piedrahíta, nichée dans la vallée de Corneja, Elle compte une population de seulement 45 habitants.

Gistain (Huesca)

Situé à Gistaín, une ville de Huesca, les avantages de ce lieu proviennent principalement de sa proximité avec les Pyrénées aragonaises. En fait, La ville ne connaît d'activités émettrices de gaz à effet de serre que sur 0,10 % de son territoire.. Une partie de son territoire communal est également intégrée au parc naturel Posets-Maladeta. Actuellement, Gistaín compte 147 habitants et possède un riche patrimoine architectural qui comprend deux tours défensives et l'église de San Vicente Mártir.

San Roque de Riomiera (Cantabrie)

San Roque de Riomiera est une commune située en Cantabrie qui compte une population de 345 habitants, ce qui en fait la plus peuplée parmi les dix principales communes de la région. Étonnamment, seulement 0,10 % des terres sont utilisées pour des activités génératrices d’émissions de GES. Située à la source de la rivière Miera, elle est également reconnue comme l'une des trois villes de Pasiegas.

Radis (Burgos)

Cette ville située dans les Montes de Oca n'émet que des gaz à effet de serre provenant d'activités qui occupent seulement 0,11 % de son territoire. Actuellement, la ville abrite une population de 80 habitants.

Viniegra de Arriba (La Rioja)

villages durables

Viniegra de Arriba est une petite ville située dans la région d'Alto Najerilla de La Rioja. Seulement 0,12% du territoire de la ville accueille des activités susceptibles de générer des émissions nocives, tandis que 99,9 % des terres sont dédiées à la préservation et au développement de la biodiversité. Bien qu'il ne compte que 36 habitants, le village est entouré d'une flore diversifiée, notamment des forêts de hêtres, de chênes et de chênes verts, contribuant à un écosystème florissant.

Torralba del Pinar (Castellón)

Situé dans la région d'Alto Mijares et très proche de la province de Teruel, Torralba del Pinar à Castellón est une petite ville avec une population de seulement 61 habitants, reflétant les statistiques de Viniegra. Une partie de son territoire est étroitement liée au parc naturel de la Sierra del Espadán. La majeure partie de cette commune regorge de vastes étendues de pinède, tandis qu'une petite partie est dédiée aux cultures.

Valsalobre (Cuenca)

La ville de Valsalobre, située dans la province de Cuenca, est un autre exemple de commune qui, comme les deux villes mentionnées ci-dessus, a consacré la quasi-totalité de son territoire à la conservation de la biodiversité. Malgré sa petite taille et sa population de seulement 22 habitants, Valsalobre possède la merveille naturelle du massif de Valsalobre, qui s'étend sur 734,5 hectares et est considéré comme un monument de la nature. Le nom de cette chaîne de montagnes dérive des gisements de sel trouvés dans la région.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.