L'Europe sanctionne trois pays incapables de mettre fin à la pêche illégale

  Pêche

Europe finit par mener à bien leur menaces: a infligé des mesures sévères à trois États qui n'ont pas respecté leurs engagements de mettre fin à la pêche illégale: Belize, Cambodge y Guinée. Ces trois pays ne pourront pas exporter de poisson vers l'Union européenne, tandis que les navires européens n'auront pas le droit de pêcher dans leur eaux territorial.

C'est la première fois depuis la réglementation de pêcherie dans les eaux profondes en 2008, que l'Europe agit de cette manière, en appliquant des sanctions efficaces. le marché communauté est l'une des principales au monde, et les menaces de Bruxelles ils ont eu leurs conséquences.

ces décisions sont historiques et montrent que l'Union européenne est un exemple dans la lutte contre pêcherie illégal. Les citoyens européens doivent savoir que le poisson qu'ils consomment est pêché dans un durablequelle que soit son origine.

Belize, Cambodge y Guinée n'ont pas été surpris: sa suspension répond à un long processus de mises en garde par la Commission. En dehors de cela, il est à noter que le dialogue n'est pas rompu, et que le sanctions pourrait être levée si ces États acceptent de faire des efforts pour lutter pêcherie illégal.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.