L'Australie élimine les primes d'énergies renouvelables pour réduire sa facture d'électricité

Matériau LPP pour panneaux solaires

Le gouvernement australien a annoncé que les primes au secteur des énergies renouvelables sera supprimé, dans le cadre d'un plan énergétique qui vise à réduire les tarifs et à garantir un approvisionnement «économique» aux entreprises et aux particuliers.

Au lieu de l’aide actuelle, il lancera un plan appelé «Garantie énergétique nationale» pour encourager les distributeurs du secteur acheter la puissance de charge de base, en plus d'utiliser une plus grande quantité d'énergie non polluante chaque année.

La mesure, qui est basée sur les recommandations du Bureau de la sécurité énergétique, fournira "une électricité plus abordable et plus fiable, tout en nous permettant de nous conformer à nos obligations internationales«, Ont assuré le ministre de l'Énergie, John Frydenberg et le Premier ministre, Malcolm Turnbull.

Selon l'opposition, c'est une cession «très clair»Devant les secteurs les plus conservateurs de la coalition au pouvoir, il supprimera les primes pour les énergies renouvelables à partir de 2020, considérant que ce secteur pourra rivaliser sur un marché libre.

prix de l'énergie solaire et de la lumière

Selon le gouvernement: «C'est une politique crédible, un pro-marché qui se traduit par des tarifs d'électricité moins cher. Cela signifie qu'il n'y aura pas de subventions, pas de taxes ou de systèmes de change.

La décision consiste à adhérer aux recommandations formulées il y a quatre mois par le scientifique en chef du gouvernement australien, Alan Finkel, pour effectuer une transition. ordonné vers l'utilisation d'énergies renouvelables afin que d'ici 2030, elles fournissent plus de 42% de la consommation d'énergie.

l'énergie solaire est réduite par la pollution

Selon les déclarations d'analystes à différentes chaînes de télévision, le plan gouvernemental il suppose que les énergies renouvelables représenteront moins de 40% cette année-là.

Le gouvernement de la coalition conservatrice, qui comprend des défenseurs de l'industrie charbonnière et des sceptiques face au changement climatique, veille à ce que les ménages économisera annuellement jusqu'à 115 AU $ (90,22 $ US ou 76,50 €) entre 2020 et 2030.

Usine de charbon

À l'instar de l'Espagne, le prix de l'électricité a augmenté de plus de 60% au cours des 10 dernières années en Australie

Le chef du parti travailliste, Bill Shorten, a reproché à Turnbull d'avoir cédé aux demandes de l'ancien Premier ministre Tony Abbott, qui se positionne comme sceptique face au changement climatique.

Porte-parole travailliste sur les énergies renouvelables, Mark Butler assure que le plan du gouvernement «détruira énergie renouvelable et des milliers d'emplois dans cette industrie. Il a également ajouté que son parti souhaitait que l'énergie propre représente 50% de la consommation d'énergie d'ici 2030.

Défi des énergies renouvelables

De son côté, le numéro un du Parti Vert, Richard di Natale, a estimé que l'annonce empêchera l'Australie d'atteindre les objectifs soulevé dans l'Accord de Paris.

Bien que l'Australie ait annoncé il y a deux ans que son objectif était de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 entre un 26 et 28 pour cent sous les niveaux de 2005.

Malheureusement, aujourd'hui, plus de 85% de l'énergie consommée en Australie provient de combustibles fossiles, principalement du charbon. La plupart des scientifiques pensent qu'il devrait être réduit pour aider à atténuer les effets du changement climatique.

Industrie charbonnière australienne

Heureusement, l'amélioration substantielle de l'efficacité des énergies renouvelables aidera les investisseurs privés à y investir, le meilleur exemple étant la centrale solaire thermique de Port Augusta.

La plus grande centrale solaire thermique au monde sera construite en Australie

Énergie thermosolaire

Le gouvernement australien a approuvé la construction de la plus grande centrale solaire thermique au monde. Cela aura une puissance de 150 mégawatts et sera construit à Port Augusta, en Australie-Méridionale.

L'usine coûtera 650 millions de dollars australiens (510 millions de dollars américains), Selon les promoteurs, il générera environ 650 emplois dans le secteur de la construction pour les travailleurs locaux et vise à couvrir tous les besoins en électricité du gouvernement de l'État. Les travaux débuteront l'année prochaine et devraient s'achever en 2020.

SolarReserve, basée en Californie, est la société en charge de la construction. L'entreprise américaine est également à l'origine de l'usine CSP de 110 mégawatts Crescent Dunes au Nevada.

Centrale thermique

Les centrales solaires photovoltaïques convertissent la lumière du soleil directement en électricité, elles ont donc besoin de batteries pour stocker l'excès d'énergie lorsque le soleil ne brille pas; les centrales solaires thermiques, quant à elles, utilisent miroirs pour concentrer la lumière du soleil sur un système de chauffage.

Mégaprojet

Selon divers experts, comme le professeur de la Université nationale australienne, Matthew Stocks: "L'un des grands défis de l'énergie thermique en tant qu'outil de stockage est qu'elle ne peut stocker que de la chaleur".

"Le thermique est un moyen beaucoup moins coûteux de stocker de l'énergie que l'utilisation de batteries"ajoute le professeur de génie énergétique durable Wasim Saman, de l'Université d'Australie du Sud.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.