Vêtements durables : fabriqués avec des matériaux recyclés

mode vestimentaire durable

L’industrie textile est connue pour sa pollution et sa consommation vorace de matières premières, d’énergie, d’eau et de terre. La tendance généralisée de la fast fashion, caractérisée par sa production rapide, son prix abordable et sa mauvaise qualité, exacerbe les impacts environnementaux de l'industrie textile, générant continuellement de grandes quantités de déchets textiles qui finissent par être incinérés ou mis en décharge en raison de leur recyclabilité limitée. Pour réduire l'impact environnemental, le vêtements durables.

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les avantages des vêtements durables et ce qu'est la mode durable.

L'impact environnemental de l'industrie textile

mode durable

L'impact de l'industrie textile sur le changement climatique est important. C’est une industrie très polluante qui a également une demande importante en matières premières. Selon l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), rien qu'en 2020, la production de vêtements, de chaussures et de textiles de maison Cela a nécessité la somme colossale de 175 millions de tonnes de matières premières. En termes de consommation de ressources, le secteur textile se classe au troisième rang en termes de consommation d'eau et d'occupation des sols. De plus, il occupe la quatrième place en termes de contribution au changement climatique.

Le problème est encore exacerbé par l’industrie de la mode rapide. Nous nous retrouvons à acheter des vêtements en trop dont nous n'avons pas vraiment besoin, et nous portons ces vêtements pendant des périodes de plus en plus courtes. C’est une réalité malheureuse, mais indéniable. Selon les statistiques de l'EEE de 2022, chaque individu en Europe acquiert chaque année environ 6 kg de vêtements, près de 3 kg de chaussures et 6 kg de textiles de maison. Étonnamment, nous finissons par négliger 21 % des vêtements que nous possédons et, pire encore, près de la moitié de nos achats sont jetés avant même d’avoir atteint leur première année d’utilisation.

La gestion des déchets textiles reste un problème pressant. Les décharges sont remplies de tas de vêtements et de textiles mis au rebut qui ont rarement une seconde vie. Les autorités n'ont pas pris de mesures suffisantes pour gérer efficacement les déchets textiles, ce qui conduit à leur accumulation non seulement dans les décharges locales mais aussi dans les régions les plus reculées du monde. L'urgence est primordiale, non seulement en raison de l'impact néfaste sur notre planète, mais aussi parce qu'à partir de 2025, l'Espagne imposera une collecte sélective obligatoire des textiles.

Dans tous les cas, la majeure partie de l’impact environnemental se concentre au cours de la production des vêtements, en particulier pendant le processus allant de l’extraction du matériau jusqu’à l’achèvement de l’usine. L'industrie manufacturière représente 63 % de l'impact sur les pulls et 65 % sur les pantalons. La prochaine phase importante est l’utilisation des vêtements, qui contribue à 34 % de l’impact mondial, dépassant les effets de la distribution et de la gestion des déchets. Bien que les tissus synthétiques libèrent des microplastiques, ces particules ne sont actuellement pas incluses dans l’analyse du cycle de vie en raison du manque de données disponibles.

La toxicité cancérigène pour l'homme apparaît comme l'effet indésirable le plus important dans la fabrication de vêtements, qui représente 53 % de l’impact global, tout en ayant également un impact sur le changement climatique, l’épuisement des ressources fossiles, la consommation d’eau et l’utilisation des terres.

Les matériaux recyclés à la mode

vêtements durables

coton recyclé

La culture du coton à grande échelle a un impact environnemental mondial important en raison de sa consommation excessive d'eau, de sa dépendance aux pesticides et aux engrais et de l'utilisation de produits chimiques tels que les colorants qui contribuent à la pollution de l'environnement. En réponse à cette problématique, plusieurs initiatives ont vu le jour dans le but de réutiliser le coton jeté afin de minimiser son empreinte écologique. En adoptant les principes de « l’économie circulaire », un Un nombre croissant d’entreprises réutilisent de vieux vêtements pour créer de nouveaux vêtements en coton recyclé.

Plastiques recyclés

La pollution des océans est principalement attribuée à l’élimination généralisée des plastiques. Les Nations Unies rapportent que 13 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans, ce qui équivaut à un camion poubelle qui vide son contenu dans l’eau toutes les 30 secondes.

Plusieurs entreprises ont créé des vêtements et des produits en réutilisant des déchets plastiques. Un exemple notable est Ecoalf, une entreprise espagnole fondée par Javier Goyeneche. En 2015, Goyeneche a lancé le projet « Upcycling the Oceans », qui se concentre sur l'idée de « upcycling », transformer les déchets en biens de valeur.

Autres alternatives innovantes

Pneus hors d'usage

Selon le blog de Signus, l'organisation responsable du recyclage des pneus en Espagne, Il existe une tendance croissante à utiliser des pneus mis au rebut pour créer divers articles de mode.. Ces produits comprennent des sacs, des sacs à dos, des portefeuilles, des sacs banane, des tongs de plage, des chaussures, des bottes et des T-shirts. De grandes marques espagnoles telles que Ecoalf, Producciones Pikulinas et Nukak ouvrent la voie dans cette approche innovante de la mode durable.

Ananas

Une alternative durable appelée Piñatex a été développée par Carmen Hinojosa, une innovatrice asturienne. Cette fibre textile est dérivée de fibres trouvées dans les feuilles d'ananas jetées, offrant une solution écologique aux énormes quantités de déchets générées par les pays producteurs d'ananas comme le Costa Rica et les Philippines. La demande pour le Piñatex augmente et des marques renommées comme Hugo Boss et Bourgeois Boheme adoptent ce matériau de haute qualité.

Café et thé

En 2009, Jason et Amy Chen, un couple taïwanais, ont créé la marque S.Café dans le but de réutiliser les déchets de café dans une variété de matériaux innovants. Ces matériaux ont ensuite été utilisés pour créer des vêtements qui Ils possèdent des propriétés uniques, telles que le contrôle des odeurs, la filtration des rayons UV, la respirabilité et l'imperméabilité. De même, en 2016, Young-A Lee, chercheur à l’Université d’État de l’Iowa aux États-Unis, a réussi à développer un matériau semblable à une peau d’animal à partir de déchets de thé kombucha, un type de thé fermenté. Plus tard, ce matériau a été utilisé dans la production de vêtements, de chaussures et de sacs.

Marques leaders de la mode durable

vêtements durables

Patagonie

Depuis des années, Patagonia est à l'avant-garde du mouvement durable, démontrant son engagement en faveur de la préservation de la planète. Ils démontrent cet engagement en utilisant des matériaux recyclés, en maintenant des normes de travail équitables et reverser une partie de vos bénéfices à des initiatives environnementales. Chaque vêtement Patagonia est fabriqué dans un souci de longévité, minimisant ainsi le besoin de remplacements fréquents.

Stella McCartney

Stella McCartney est une pionnière dans le domaine de la mode de luxe durable. Réputée pour ses créations compatissantes et son utilisation inébranlable de matériaux végétaliens, la marque McCartney illustre la combinaison harmonieuse de haute couture et de durabilité. En évitant fermement l’utilisation du cuir et de la fourrure, elle démontre un engagement sans faille en faveur du bien-être animal.

Eileen Fisher

Lorsqu'il est question de sophistication intemporelle et d'engagement envers l'environnement, Eileen Fisher est le nom qui vient immédiatement à l'esprit. Cette marque renommée privilégie non seulement l'utilisation de matières organiques comme le coton et le lin mais aussi intègre des méthodes durables dans toutes ses procédures de fabrication. L'une de ses initiatives notables est le programme de reprise, qui encourage les clients à reprendre leurs pièces usées, leur permettant ainsi de les transformer en designs frais et innovants grâce au processus de recyclage.

Avantages des vêtements durables

Les vêtements durables sont généralement fabriqués à partir de matériaux biologiques ou recyclés, ce qui réduit la quantité de ressources naturelles et d'énergie nécessaires à leur production. Ces vêtements ont tendance à générer moins de déchets lors de leur fabrication et ont une empreinte carbone plus faible, ce qui contribue à la conservation de notre planète.

Les marques qui s’engagent en faveur du développement durable donnent généralement la priorité à des conditions de travail justes et sûres pour les travailleurs à toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement. En outre, Les vêtements durables sont généralement de haute qualité et durables. Bien qu'au départ, leur prix puisse être légèrement plus élevé que celui des vêtements conventionnels, à long terme, ils sont plus économiques, car ces vêtements résistent mieux au passage du temps et conservent plus longtemps leur aspect d'origine. Cela réduit le besoin de remplacer constamment les vêtements usés, ce qui diminue la quantité de déchets textiles qui finissent dans les décharges.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les vêtements durables et leurs caractéristiques.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.